STERILISATION
 
Pourquoi stériliser  

    Le problème des chats errants devient un souci croissant. Il naît beaucoup trop de chatons chaque année par rapport aux possibilités d´adoption.
    Vous avez été ému(e) par un chat perdu ou abandonné ? Vous le nourrissez ? C’est bien. Pourtant, votre bon cœur peut lui nuire. Savez-vous qu’un chat bien nourri se reproduit plus efficacement qu’un chat malade ? En bien meilleure santé, les chatons et leurs parents survivent plus facilement et prolifèrent.

    Rapidement en surnombre, vous vous retrouvez plus vite que vous ne l´imaginiez à la tête d’une troupe de chats affamés et plus facilement malades, sans même vous en rendre compte.

 






 
 
 



    Le devenir des chats errants, vivant en groupe dans des lieux publics, capturés et conduits en fourrière est le plus souvent l´euthanasie, du fait de la difficulté de leur adoption (âge, sociabilité) et de la surcharge des refuges.
► L´euthanasie en masse n´est pas une solution
 
    L’extermination n´apporte pas de solution durable car les sites sont recolonisés par d´autres individus après la capture.

    Actuellement, et depuis des années, la majorité des mairies mandatent une société privée de ramassage des animaux errants, lors d´une campagne de captures, coûteuse pour le contribuable, et dont l’efficacité est aléatoire, puisqu’une intervention est réalisée sur quelques jours, sans garantie de capturer l’ensemble du groupe.
    Il suffit qu’une femelle ne soit pas capturée pour que la prolifération reprenne...

    Il existe une alternative plus humaine et plus durable pour éviter ces colonisations et les nuisances possibles pour les habitants de la commune (bruits, odeurs,...) :

Une seule solution humaine et efficace : la stérilisation.
 
 

    Il s’agit d’une gestion durable des populations de chats dits « libres » passant par une identification, une stérilisation des animaux puis une remise sur site. Cette forme de gestion permet de réduire le nombre de chats errants, évite la recolonisation des territoires par de nouveaux individus et favorise l’intégration de l’animal en ville.

 

    Une seule condition à cette réussite : capturer au moins TOUTES les chattes du groupe (ce que notre association met un point d’honneur à faire) et faire par la suite stériliser tout nouvel arrivant.
 

Le nourrissage est nécessaire,
la stérilisation est indispensable.

 
 
    Si vous nourrissez un chat errant et que vous avez besoin d’aide pour l’attraper en vue de sa stérilisation et de sa remise en liberté au même endroit, appelez-nous aussitôt et non pas après qu´il ait donné naissance à une dizaine de descendants !
 
    Il s´agit d´un acte pratiqué par un vétérinaire, effectué sous anesthésie générale.

    Il est préférable de faire stériliser les chats dès qu’ils ont 6 mois, pour éviter aux femelles leurs premières chaleurs et que les mâles prennent des habitudes de chat non castré (marquage urinaire, griffades, fugues...).
    Une femelle non stérilisée a régulièrement des périodes de chaleurs, pendant lesquelles elle miaule de façon prononcée et répétitive afin d´attirer les mâles. Elle risque de faire des fugues et surtout bien sûr, d´entrer en gestation ("enceinte"). En outre, des chaleurs à répétition peuvent entraîner des cancers mammaires.
    La gestation de la chatte dure environ 2 mois, après quoi elle choisira un endroit adapté pour mettre bas. Elle pourra par exemple « gentiment » s’installer chez vous et vous confier la socialisation de ses petits si elle se sent en sécurité. Ce cas présente un fort risque pour les chatons d´être abandonnés ou euthanasiés. S’ils sont adoptés, ils prendront la place d’autant de chatons nés dans la rue qui devront y rester ou y mourir faute d’adoptants.

    Il naît en effet chaque année bien davantage de chats qu’il n’y a de familles souhaitant les adopter.
 

    La chatte peut également choisir de mettre bas à l´extérieur, dans un jardin, une grange, un abri de fortune... Ce cas n´est pas davantage souhaitable, car si elle élève ses chatons loin des humains, les petits très méfiants et non sociabilisés ne seront pas adoptables. Ils sont donc condamnés à devenir des chats errants s’ils ne meurent pas avant (la majorité des chatons errants meurent dès leur plus jeune âge dans des conditions terribles).

 

    Une chatte peut avoir 2 portées par an avec en moyenne 4 ou 5 chatons à chaque fois !
 
    La stérilisation d’une femelle consiste en une opération d´une vingtaine de minutes appelée ovariectomie consistant à enlever les ovaires. La minette peut être un peu fatiguée et désorientée pendant un jour ou deux après l´opération du fait de l´anesthésie, mais elle s´en remet bien vite.

    Pour les mâles, l´opération est beaucoup plus légère et rapide. La castration consiste à retirer via une petite incision les testicules, sous anesthésie. Le chat se remet très vite de son opération.
 

► Stériliser: un acte responsable, un acte de protection

 
    La stérilisation est la seule solution fiable qui permet d´éviter la naissance de chatons non désirés.

    Ce comportement citoyen évitera la naissance de plusieurs portées de chatons dont les survivants éventuels (pour ceux qui ne seront pas morts plus tôt de maladie ou renversés par un véhicule) viendront grossir le contingent des chats errants.

    Cela permet en effet d´éviter l´euthanasie ou l´abandon des chatons, ou encore les difficultés rencontrées pour leur trouver un nouveau foyer.


Haut de page

Les avantages et inconvénients de la stérilisation

 
  Femelles Mâles
Avantages



 
Moins de risques de maladies graves (cancer des mamelles, infections de l´utérus) Diminution ou arrêt des marquages de territoire (urinaires ou griffades)
Les périodes de chaleur disparaissent, entraînant l´arrêt des vocalises nocturnes et des marquages urinaires    Moins de bagarres : moins de nuisances sonores et de risques que les chats se blessent par des griffures ou morsures pouvant donner lieu à des abcès
Moins de fugues : Moins de risques d´accidents (circulation, maltraitance)
Moins de risques d´attraper des maladies sexuellement transmissibles
pouvant être mortelles (leucose, sida du chat FIV, ...)
Pas de portées de chatons successives : pas de démarches pour essayer de les placer, et pas de risque que certains d’entre eux se retrouvent livrés à eux-mêmes, à grossir les rangs des chats de la rue
Inconvénients Prise de poids éventuelle, qui peut être évitée en jouant plus souvent avec son chat. Une nourriture adaptée (croquettes d´animalerie ou vétérinaire spécial chats castrés) permet par ailleurs de lui fournir exactement ses besoins nutritionnels.
 

Stop aux idées reçues!

 
Il est préférable de laisser une chatte faire une première portée avant de la faire stériliser.
► FAUX ! Cette idée n´a aucun fondement scientifique, il s´agit plutôt d´une vue humanisée du chat. Une chatte n´a pas besoin d´avoir des chatons pour être équilibrée, et au contraire la faire stériliser avant ses premières chaleurs tend à réduire les risques de cancers mammaires ou d´infections de l´utérus.
 
 C´est bien de laisser les enfants assister au miracle de la naissance des chatons
► Attention ! Les chattes choisissent généralement un endroit douillet et tranquille, bien caché pour mettre bas. Souvent cela se passe la nuit. Il est effectivement très agréable de voir les petits chatons grandir et se développer petit à petit, mais... et après ?
    L´abandon ou l´euthanasie ne sont surement pas envisageables si le but était d´émerveiller les enfants ! Placer des chatons dans des nouveaux foyers n´est pas chose aisée, et il y a déjà tellement de chatons qui attendent d´être adoptés dans les refuges de protection animale, ou dans la rue.
    Prendre le risque d´augmenter le nombre de chats réduits à une vie misérable dans la rue, perdus ou abandonnés est-il vraiment si merveilleux ?
 
Je donne la pilule à ma chatte, il n´y a donc pas de risque !.
► FAUX ! La pilule ne représente pas une bonne méthode de contraception si la chatte n’est pas destinée à avoir des petits. Certes, les hormones contraceptives agissent sur les chaleurs en les supprimant mais n’ont pas d’actions sur les différents problèmes hormonaux liés à la présence des ovaires. Les dérèglements hormonaux ou la sécrétion permanente d’hormones sexuelles, peuvent provoquer de très graves maladies, comme le cancer. Les chattes sous pilule, même quelques mois, sont sujettes fréquemment à des métrites (infection de l’utérus), des tumeurs et kystes ovariens ainsi que des tumeurs mammaires, tumeurs très souvent cancéreuses. .
 
  La castration rend les mâles apathiques, molassons et gros.
► FAUX ! La castration réduit grandement les risques de fugue des chats qui deviennent alors plus casaniers. Ils peuvent être plus câlins et moins agressifs, mais restent malgré tout très joueurs et actifs pour peu qu´on les y incite. L´incitation au jeu permet donc de forcer les chats à bouger et dépenser de l´énergie ce qui contribue à éviter la prise de poids. Enfin, une nourriture adaptée (croquettes d´animalerie ou vétérinaire spécial chats castrés) permet de lui fournir exactement ses besoins nutritionnels.
 
  Il est inutile de castrer un chat mâle.
► FAUX ! Effectivement, votre chat mâle ne risque pas de ramener une portée de chatons à la maison en vous les laissant sur les bras ! Mais par contre songez qu´à chaque fugue ou escapade due à la présence de chattes en chaleur dans les environs, il devient le père d´un grand nombre de chatons qui risquent fort de devenir des chats des rues. Faire castrer son chat mâle permet de contribuer à diminuer le nombre de chats errants !
De même, la castration est actuellement la seule solution pour protéger votre chat du Sida du chat (FIV) : un mâle qui se bat pour défendre son territoire ou conquérir les femelles s´expose à des morsures profondes qui pourraient lui transmettre le virus contre lequel il n’existe aucun vaccin. Les chats n´ont aucun moyen de se protéger eux-mêmes du sida, par la castration, vous pouvez protéger le vôtre !
La castration offre donc des avantages pour la santé et l´espérance de vie de votre chat, et également des avantages pour la bonne cohabitation avec les humains en diminuant les comportements de marquage et d´agressivité
.
 

Pour aller plus loin...

    Vous pouvez consulter l´excellent blog "Boules de Fourrures", tenu par un vétérinaire, traitant de sujets variés, et notamment de la castration d´un chat  et de la stérilisation d´une chatte.

 
 
ECOLE DU CHAT LIBRE DE BORDEAUX - 22 rue du 19 mars 1962 - 33400 TALENCE - Gironde - Tel: 06.82.00.91.41
  Adoption de chats et chatons errants, stérilisation - Ecole du Chat libre de Bordeaux
 
  Vous aussi soyez présent sur le WEB ©ID33